Ski Alpin

Outre les règles spéciales de paris suivantes, les règles de paris générales s’appliquent. Les règles spéciales seront néanmoins prioritaires par rapport aux règles générales.

1.) Règles de course : Cette règle s'applique aux courses de la coupe du monde. Pour les tournois majeurs (par exemple championnats du Monde, d'Europe ou nationaux, jeux olympiques, etc.), la règle 2.) s'applique. Tous les paris sont évalués à partir du classement officiel à l'heure de la présentation sur le podium. Si une course est interrompue ou reportée, mais tenue dans les 80 heures suivant la date de départ d'origine, alors tous les paris sur la compétition seront valides. Si la course n'a pas lieu dans les 80 heures suivant la date de départ d'origine, alors tous les paris seront nuls.

2.) Règles des tournois : Tous les paris sont évalués à partir du classement officiel à l'heure de la présentation sur le podium (cérémonie de remise des fleurs). Lorsqu'une compétition faisant l'objet d'un pari au sein d'un tournoi sportif majeur (par exemple championnats du Monde, d'Europe ou nationaux, jeux olympiques, etc.) est reportée dans le cadre de la période officielle allouée pour celle-ci, tous les paris traités conservent leur validité. Si une compétition faisant l'objet d'un pari est dans l'impossibilité de démarrer dans le cadre de la période officielle allouée, tous les paris sont nuls.

3.) Face à face Head-to-Head (H2H) : Le gagnant sera le skieur ayant obtenu le meilleur classement à l’issue de la course. Si l'un des skieurs ne prend pas part à la compétition, tous les paris sont nuls. Si un skieur est disqualifié ou ne termine pas la course pour une raison quelconque, l'autre skieur sera considéré comme le gagnant. Si aucun des 2 skieurs ne parvient à se qualifier pour le tour suivant de la compétition qui compte plus d'un tour, alors l'évaluation des paris se fera en fonction des résultats officiels du 1er tour. Si aucun des 2 skieurs ne termine le 1er tour avec un résultat comptabilisé officiellement, alors les paris seront considérés comme nuls. De la même manière, si les 2 skieurs participent au 2nd tour mais qu'aucun des 2 ne termine avec un résultat comptabilisé officiellement, alors les paris seront considérés comme nuls. Si un des 2 skieurs est parti trop tôt et sera par conséquent disqualifié ou s'il se retire de la course pendant la compétition, alors l'autre skieur sera considéré comme vainqueur, à la condition qu'il termine le tour en question.  Ne peut être évalué comme vainqueur qu'un skieur qui est officiellement classé (ex. : les deux manches d'un slalom ou d'un slalom géant doivent être terminées en bonne et due forme).

4.) Vainqueur final/Antepost (Autres sur demandes) :
Si une sélection est disqualifiée pour une raison quelconque, alors tous les paris de ladite sélection sont évalués comme « perdus ». Si la course est gagnée par un athlète/une nation n'ayant pas fait l'objet d'une cote offerte, alors l'option de pari « Tout autre non répertorié » sera l'option gagnante, sauf si celle-ci n'a pas été offerte - dans ce cas, tous les paris de ladite sélection sont évalués comme « perdants ».


Dans les cas où une option « Autres sur demande » existe, des cotes peuvent être offertes sur des skieurs n'apparaissant pas dans la liste originale des participants, sur demande des clients.

5.) Termine dans les 3 premiers « Top 3 » (Autres sur demandes) : Cette règle s'applique à divers classements « Top » (par ex. Top 5). Si une sélection est disqualifiée pour une raison quelconque, alors tous les paris de ladite sélection seront évalués comme « perdus ». Si un athlète/une nation n'ayant pas fait l'objet d'une cote offerte est présent dans un ou plusieurs classements « Top », alors seulement les paris sur lesdits athlètes/nations terminant dans les divers classements « Top » et sur lesquels des cotes ont été offertes seront évalués comme « gagnants ». Dans les cas où une option « Autres sur demande » existe, des cotes peuvent être offertes sur des athlètes n'apparaissant pas dans la liste originale des participants, sur demande des clients.

6.)
Si deux compétitions similaires (par ex. 2 descentes) sont tenues à la même date et au même endroit, tous les paris placés avant le départ de la première compétition seront valides pour la première compétition, sauf si mention contraire. Si, par exemple, une descente prévue à l'origine est modifiée et remplacée par une version raccourcie sur la même pente, les paris conservent leur validité.
 

7.)  Meilleur athlète de « chaque nation » : Les paris seront évalués sur la base de l'athlète d'une certaine nation ayant obtenu le meilleur classement. Ce pari se réfère à la nationalité que l'athlète a au moment de participer à la compétition, sans prendre en considération le pays où il/elle est né.